À quel moment démarrer ou fermer votre pompe vacuum? Stéphane vous explique!

Érable & Chalumeaux vous présente une capsule de Stéphane Guay Biologiste!

Stéphane vous explique, à partir des seulement quelques indices dans la littérature scientifique, pourquoi il démarre sa pompe vacuum quand il fait au-dessus de 0°C et pourquoi il ferme sa pompe vacuum quand il fait plus froid que 0°C.

 

Vous pourriez aussi aimer: Vidéo Les prédictions de Stéphane; couvert de neige hâtif!

Pour voir toutes nos vidéos, cliquez ici!

14 pensées sur “À quel moment démarrer ou fermer votre pompe vacuum? Stéphane vous explique!

  • 12 mars 2020 à 10:41
    Permalink

    Merci de si bien nous informer, moi j’ai 150 érable rouge sur tubulure 5/16 avec un main 1 pouce avec une petite pompe à diaphragme pourriez m’expliquer comment savoir si j’ai des fuites et comment en trouver la source.

    Répondre
    • 13 mars 2020 à 09:01
      Permalink

      On fera une capsule sur ce sujet important. Mais visuellement, si il y a constamment des bulles dans votre tubulure, remontez à leur source, souvent il y a des micro fuites au niveau de certains chalumeaux. Retapez les, mais pas trop fort pour ne pas faire fendre le bois. Aussi, les jonctions avec le main sont souvent un point de fuites. Écoutez aussi, faites le tour de l’érablière, certaines fuites s’entendent, souvent à cause d’un bris ou d’un écureuil qui a grignoté la tubulure. Bonne saison!

      Répondre
  • 4 mars 2020 à 19:54
    Permalink

    Stéphane, vos capsules sont géniales, on y apprend tellement 🙂 Les racines dans l’eau… Si j’ai les pieds dans l’eau quand je marche l’érablières, en est-il de même pour les érables…?!? J’aimerais des précisions sur ce point car l’an prochain sera une première expérience pour moi au vaccum. Merci et, de grâce, continues ton excellent travail!

    Répondre
  • 25 février 2020 à 06:30
    Permalink

    Bonjour, est ce qu’il existe un document écrit sur Le vidéo: quand démarrer ou fermer la pompe vacuum? Merci

    Répondre
    • 25 février 2020 à 12:15
      Permalink

      Pas vraiment, nous avons seulement présenté ce nous nous faisons via la capsule.

      Répondre
  • 21 février 2020 à 17:23
    Permalink

    Bonjour Monsieur Stéphane, merci beaucoup pour l’information. Mais j’ai beaucoup de mal à visionner, l’image tombe en dessous de zéro, ça gèle. :)))

    Répondre
    • 20 mars 2020 à 09:44
      Permalink

      Bonjour,

      Suivant ce raisonnement, étant donné que le vacuum se fait naturellement avec la tubulure 3/16, serait-il préférable d’aller ouvrir le circuit à la dernière entaille de chaque ligne pour annuler la succion dès qu’il fait en dessous de 0?

      Répondre
      • 29 mars 2020 à 13:19
        Permalink

        Nous laissions l’eau se figer par le gel la nuit, et la succion arrêtait d’elle-même, mais il faut avoir confiance en ses chalumeaux pour ne pas qu’ils reculent au gel!

        Répondre
  • 21 février 2020 à 08:37
    Permalink

    Bonjour Stéphane, j’apprécie vraiment tes vidéos et tes explications.
    J’ai une question pour toi , lors d’une émission un chef à la cabane tu fais goûter du sirop à des enfants et tu mentionnes qu’il faut bouillir plus longtemps le sirop pour obtenir ce goût de bonbon à l’érable, est-ce que tu dépasse le 66 brix?
    Il m’arrive à l’occasion d’avoir ce goût de bonbon et je croyais que cela venait avec la fin de la saison. Est-ce que tu change ton patron de bouillage?
    Merci Stéphane!

    Répondre
    • 24 février 2020 à 09:12
      Permalink

      Pour obtenir ce goût, je dépasse un peu les 66 Brix et je rééquilibre après. Aussi, je laisse mijoter plus longtemps en bouillant moins fort! Bonne saison!

      Répondre
  • 20 février 2020 à 12:52
    Permalink

    En arrêtant la pompe près du point de congélation (par exemple lorsque la coulée semble presque terminée et qu’on annonce une nuit très froide) est-ce que la pression négative dans l’arbre produite par le mécanisme de remontée de l’eau peut entraîner l’eau présente dans la tubulure et contaminer l’entaille ? Si c’est le cas, n’est-il pas utile de stopper les pompes lorsque l’eau résiduelle dans la tubulure est bien gelée ? Merci !

    Répondre
  • 20 février 2020 à 09:12
    Permalink

    Salut moi l’ans passer j ai laissé le vacuum marcher jours et nuits.J avais le double et plus de litre et plus que le jour.C étais la première fois que je fesais cela .je pouvais le calculer grasse à mon conteur d eau .

    Répondre
    • 20 février 2020 à 10:23
      Permalink

      C’est génial les compteurs d’eau!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.