Le sucre d’érable, d’hier à aujourd’hui!

Une conférence sans prétention sur l’histoire du sucre d’érable préparée par des passionnés biologistes d’Érable & Chalumeaux!

Dans le cadre des Journées de la Culture 2020, qui ont été annulées, les gens du magnifique Manoir Mauvide Genest de St-Jean de l’île d’Orléans nous ont invité à vous présenter une conférence sur l’histoire du sucre d’érable, une histoire vue via les yeux d’un amateur d’histoire qui aime l’érable. Si le manoir patrimonial Mauvide Genest vous intéresse, je vous invite à suivre ce lien:

Site web du Manoir Mauvide Genest!

C’est ce sujet que vous allez découvrir dans cette capsule Érable & Chalumeaux!

Érable & Chalumeaux vous propose ici une petite capsule historique!

Lire la suite

Les ressources en acériculture!

Découvrez les différentes ressources à votre disposition pour votre projet d’érablière!

Si vous êtes curieux et avide de connaissances en acériculture, une panoplie de ressources sont à votre disposition, à qui veut les découvrir! Nous en regroupons ici plusieurs afin de vous aider à cheminer dans votre projet acéricole, que vous soyez un débutant ou un connaisseur. Voici les liens utiles:

Fiche démarrage!

Centre Acer!

PPAQ!

Agri Réseau!

C’est ce sujet que vous allez découvrir dans cette capsule Érable & Chalumeaux!

Érable & Chalumeaux vous propose ici une petite capsule pour vous aider dans votre projet!

Lire la suite

Le sirop d’érable: le vendre sans contingent!

Faire son propre sirop d’érable sans quota, qu’est-ce qui est permis!

Faire et vendre son sirop d’érable sans un contingent, comment s’y prend-on et surtout, qu’est-ce qu’on a le droit de faire comme pratiques commerciales au niveau de l’emballage, entre autre, des étiquettes, de la description de son produit? Voici une capsule qui vous explique la vente au détail qui est permise.

C’est ce sujet que vous allez découvrir dans cette capsule Érable & Chalumeaux!

PPAQ: Vente au détail!

Érable & Chalumeaux vous souhaite une bonne préparation pour la prochaine saison des sucres!

Lire la suite

Le coupe-feuille de l’érable!

La larve du coupe-feuille de l’érable fait des trous dans le feuillage à l’érablière!

Visuellement, pour reconnaître la présence de ce lépidoptère (papillons), le coupe-feuille de l’érable,  est l’observation en été de trous ovales ou circulaires de diverses dimensions et de petits anneaux de défoliation sur l’épiderme des feuilles dont le centre est resté vert et intact.  L’insecte se manifeste régulièrement et le niveau du dommage varie d’une année à l’autre, parfois même sur plusieurs années de suite.  Son hôte préféré est l’érable à sucre mais l’insecte s’attaque parfois aux aubépines, aux chênes (noir, blanc et rouge), et parfois même à l’érable rouge.  

C’est l’insecte défoliateur que vous allez découvrir dans cette capsule Érable & Chalumeaux!

Coupe-feuille de l’érable: ressources naturelles Canada!

Érable & Chalumeaux vous dit ouvrez l’oeil à l’érablière!

Lire la suite

Une mistelle de pomme à l’érable maison!

Vous pouvez vous faire une bonne mistelle de pomme et érable maison!

Le terme de mistelle est plutôt réservé pour les alcools à base de raisin, ceux produits à partir d’autres fruits sont plutôt appelés ratafia.  Le pommeau est une mistelle de moût de pomme, a un taux d’alcool entre 16 et 22, et est composé ici pour notre recette de 3 ingrédients: 350ml de moût de pomme, 150ml de sirop d’érable et 500ml d’alcool à 40%, ici nous avons utilisé une vodka québécoise!  Fermer la bouteille et la réfrigérer une semaine avant de servir en apéritif entre 6 et 8 celcius.  Santé!

C’est ce que vous allez découvrir dans cette capsule Érable & Chalumeaux!

Érable & Chalumeaux vous dit SANTÉ!

Lire la suite

L’érablière de A à Z: fermeture des entailles!

Pourquoi certains trous d’entaille ne ferment pas dans l’année et d’autres le font, quels éléments faut-il considérer?

Certains trous d’entaille ferment au cours du premier été, certains autres l’année suivante et d’autres prendront plus de temps.  Quels sont les facteurs qui influencent la fermeture des entailles?  Nous devons examiner cet aspect pour comprendre notre nouvelle érablière dans le cadre de notre projet. C’est ce que vous allez découvrir dans cette capsule Érable & Chalumeaux!

Érable & Chalumeaux vous présente donc une vidéo pour vous aider à y voir plus clair!

Lire la suite

Déterminer la longueur des chutes!

Pour déterminer la longueur des chutes dans votre érablière, quels éléments faut-il considérer?

La longueur des chutes dans votre érablière dépend d’une multitude de facteurs, tels le diamètre des arbres, le type de régie d’entaillage, la durée de vie de la tubulure, ect. N’oubliez pas que si vous changez souvent vos chalumeaux, sur la période de durée de votre tubulure, il faut calculer un 2 à 3 cm de plus par changement de chalumeaux à votre longueur totale!  C’est ce que vous allez découvrir dans cette capsule Érable & Chalumeaux!

Érable & Chalumeaux vous présente donc une vidéo pour vous aider à y voir plus clair!

Érable & Chalumeaux vous présente donc une vidéo pour vous aider à y voir plus clair!

Lire la suite

L’écorce des érables à sucre: un indice de croissance radiale!

L’écorce des érables à sucre est maintenant devenu un outil pour évaluer leur croissance!

Une étude  a montré, en 2018 (Avis de recherche forestière no 105), que les érables à sucre (Acer saccharum) ayant une écorce lisse avaient des accroissements en diamètre beaucoup plus élevés que les arbres ayant une écorce rugueuse. Ce trait caractéristique pourrait faciliter la sélection des arbres à protéger ou à récolter lors de l’aménagement de votre érablière. C’est ce que vous allez découvrir dans cette capsule Érable & Chalumeaux!

Lire la suite

Le noyer, un arbre qui peut donner du sucre!

Habituellement issu des érables à sucre et rouges, le sirop printanier peut être issu de certaines autres essences d’arbres, comme le noyer!

Le noyer noir et le noyer cendré sont les deux espèces de noyers qu’on rencontre sur le territoire canadien.  Le noyer cendré (Juglans cinerea) est le seul noyer indigène au Québec, et est en déclin suite à une maladie fongique appelée le chancre du noyer cendré (Sirococcus clavigignenti-juglandacearum). Le noyer noir quand à lui, est peu commun au Canada et pousse à l’état naturel dans le sud de l’Ontario, et on le retrouve au Québec surtout grâce aux plantations. On peut extraire de leur sève printanière du sirop!  C’est ce que vous allez découvrir dans cette capsule Érable & Chalumeaux!

Lire la suite

Essai d’équipement: une scie à chaîne électrique!

Habituellement à l’essence, la scie à chaîne est l’outil de prédilection en forêt.  Stéphane essaie une scie à chaîne à batteries et vous partage ses impressions!

Faut-il le rappeler, lors du maniement de la scie à chaîne, qu’elle soit électrique ou au gaz, le bûcheron doit s’équiper pour se protéger adéquatement.  La scie à chaîne à batteries est-elle suffisamment puissante pour abattre et élaguer des arbres? C’est ce que vous allez découvrir dans cette capsule Érable & Chalumeaux!

Érable & Chalumeaux vous présente donc cet équipement électrique spécialisé!

Lire la suite

Le perceur de l’érable, un ravageur dans l’érablière!

Le perceur de l’érable, Glycobius speciosus, est un ravageur pour nos érables à sucre. La larve du perceur de l’érable se nourrit de cambium (le bois vivant sous l’écorce) en causant une cicatrice autour du tronc !  

La cicatrice interne engendrée par le perceur de l’érable est très grande et l’érable compartimente cette zone.  

Le perceur de l’érable est un longicorne de la famille des coléoptères.  Il est noir avec des élytres rayées de quatre lignes étroites jaune brillant dont une a la forme d’un W. La larve blanchâtre  creuse de larges galeries (15 mm) dans le tronc et les grosses branches. On peut la repérer grâce à la sciure de bois et l’écoulement de sève présente sur l’écorce là où elle a pénétré. Les vieilles galeries sont repérables grâce aux renflements volumineux qu’elles produisent avec le temps, dont l’écorce finit souvent par se soulever et tomber. Quelques larves peuvent suffire pour tuer un arbre ou des grosses branches. Bref, le perceur de l’érable est nuisible à nos érablières!  Pour l’identifier, voici des bonnes références web:

Guide des insectes du Québec:  https://www.insectesquebec.ca/

Annual report of the Commissioners of Fisheries, Game and Forests of the State of New York for 1898, University of Washington Libraries:  https://digitalcollections.lib.washington.edu/digital/collection/fishimages/id/9274/

Érable & Chalumeaux vous présente donc cet insecte qu’on voit rarement mais qui endommage nos érables!

Lire la suite

Les trucs du métier: la couleur des chalumeaux!

La couleur des chalumeaux influence-t-elle la température de la sève?

Stéphane vous révèle les résultats de nos recherches et tests sur la couleur des chalumeaux.  Sera-t-elle un facteur d’influence important qui influencera les décisions d’un acériculteur? C’est ce qu’Érable & Chalumeaux vous propose dans cette capsule!

Plusieurs jours de données et beaucoup d’analyse de données ont été nécessaires afin de tirer une conclusion, qui nous l’espérons, sera utile aux acériculteurs.

Lire la suite

Le contrôle des hêtres: interventions du printemps!

Après l’appel à tous pour que vous nous partagiez vos trucs pour venir à bout de l’envahissement par les hêtres de nombreuses érablières au Québec, nous vous présentons les différentes méthodes employées au printemps chez l’acériculteur Stéphane Galibois de Ste-Pétronille à l’île d’Orléans.

L’envahissement des érablières par les hêtres est un réel problème au Québec, dans plusieurs régions.  Comment ceux qui ont cette problématique s’y prennent pour limiter la propagation de cet arbre qui nuit aux jeunes érables?  Le hêtre est une espèce qui réussit à s’établir même en sol acide, il grandit plus vite que l’érable et est en compétition pour la lumière et les nutriments avec nos érables.  De plus, la litière des hêtre empêche souvent les di samares d’érable de la traverser, les feuilles de hêtre se décomposant très lentement. Bref, le hêtre est nuisible à nos érables!

Érable & Chalumeaux vous présente donc vos suggestions et vos trucs afin d’aider les acériculteurs qui sont pris avec ce problème!

Lire la suite

L’érable au fil des saisons: le mois de mai!

L’érable au fil des saisons; le mois de mai. Érable & Chalumeaux vous présente une capsule de Stéphane Guay Biologiste!Savez-vous que l’érable est dans tous ses états en mai? C’est presque la fin du printemps, et c’est aussi la période de l’année de fin d’hivernage pour notre noble érable à sucre! Cette capsule se veut un hommage à l’ÉRABLIÈRE!!!

Lire la suite

Les Portes Ouvertes 2020: H2O Innovation Érablière!

En plus d’un programme de 2 ans sans intérêts, Rock Gaulin, de H2O Innovation nous explique leurs nouveautés pour cet événement annuel!

Les portes ouvertes se font d’une autre façon cette année!  Les partenaires d’Érable & Chalumeaux sont la raison de l’existence des capsules Érable.  Alors informez-vous pour savoir comment les contacter afin de découvrir leurs nouveautés et leurs meilleurs spéciaux de l’année!  Les portes ouvertes, c’est le temps de magasiner et d’encourager notre industrie acéricole autrement!

Érable & Chalumeaux vous présente donc les Portes Ouvertes 2020 de H2O Innovation, un de nos partenaires acéricoles! Voici le lien de leur site web:    H2O Innovation Érablière

Lire la suite

Les Portes Ouvertes 2020: Équipement Lapierre!

En plus d’un concours d’une valeur de 10 000$ et le programme de financement, Chantal Lapierre d’Équipement Lapierre nous explique leur nouveau site web et les nouveautés.

Les portes ouvertes se font d’une autre façon cette année!  Les partenaires d’Érable & Chalumeaux sont la raison de l’existence des capsules Érable.  Alors informez-vous pour savoir comment les contacter afin de découvrir leurs nouveautés et leurs meilleurs spéciaux de l’année!  Les portes ouvertes, c’est le temps de magasiner et d’encourager notre industrie acéricole autrement!

Érable & Chalumeaux vous présente donc les Portes Ouvertes 2020 d’Équipement Lapierre, un de nos partenaires acéricoles!

Lire la suite

Appel à tous: les hêtres envahissants, comment s’en défaire?

Cette capsule est un appel à tous pour que vous nous partagiez vos trucs pour venir à bout de l’envahissement par les hêtres de nombreuses érablières au Québec.

L’envahissement des érablières par les hêtres est un réel problème au Québec, dans plusieurs régions.  Comment ceux qui ont cette problématique s’y prennent pour limiter la propagation de cet arbre qui nuit aux jeunes érables?  Le hêtre est une espèce qui réussit à s’établir même en sol acide, il grandit plus vite que l’érable et est en compétition pour la lumière et les nutriments avec nos érables.  De plus, la litière des hêtre empêche souvent les di samares d’érable de la traverser, les feuilles de hêtre se décomposant très lentement. Bref, le hêtre est nuisible à nos érables!

Érable & Chalumeaux vous demande donc vos suggestions et vos trucs afin d’aider les acériculteurs qui sont pris avec ce problème!

Lire la suite

Entailler sous les chaudières: le vertict!

L’entaillage à 3 niveaux, aussi appelé entaillage soutenu, n’est pas évident à réaliser pour les acériculteurs à la chaudière. Voyons si Stéphane Galibois et sa fille Élisabeth ont aimé la méthode.

En premier lieu, il serait sage de changer vos gros chalumeaux pour des 5/16 pour que la formule mathématique calculée par Stéphane Guay soit efficace.  Regardez bien la capsule, et osez essayer des façons d’y arriver, vous nous partagerez vos méthodes.  Ici, Mr Stéphane Galibois de Ste-Pétronille nous a demandé une façon de conserver les belles chaudières en métal qui donnent un cachet rustique à son érablière.  Soyez inventif, c’est possible de procéder à l’entaillage à 3 niveaux à la chaudière!!!

Érable & Chalumeaux, vous le savez, fait la promotion de l’entaillage à 3 niveaux afin de conserver à long terme le potentiel acéricole de nos belles érablières!  Voyons si la méthode est bonne ou si il y aura des ajustements à faire!

Lire la suite

Les trucs du métier: la couleur de la tubulure!

La couleur de la tubulure influence-t-elle la température de la sève?

Stéphane vous révèle les résultats de nos recherches et tests sur la couleur de la tubulure.  Sera-t-elle un facteur d’influence important qui influencera les décisions d’un acériculteur? C’est ce qu’Érable & Chalumeaux vous propose dans cette capsule!

Lire la suite

Les trucs du métier: lavage de la tubulure par aspiration!

Nettoyer sa tubulure à l’aide du vacuum par aspiration, sans le pistolet d’injection!

Stéphane rencontre Christian Dion de St-François d’Orléans afin que ce dernier lui partage son truc du métier, soit le lavage de la tubulure par aspiration créée par sa pompe vacuum, et sans utiliser le pistolet d’injection.  Mr Dion utilise cette méthode depuis 12 ans, avec un équipement peu coûteux et facile à manipuler,  et c’est ce qu’Érable & Chalumeaux vous propose dans cette capsule!

Lire la suite

La température dans les érables pendant la saison des sucres!

La température interne des érables au printemps varie beaucoup!

Stéphane et Edith ont mesuré la température interne de 12 érables, 6 entaillés côté nord et 6 entaillés côté sud, pendant plusieurs journées des sucres, dans différentes conditions météorologiques, afin de comprendre comment la température interne des érables varie,  et c’est ce qu’Érable & Chalumeaux vous propose dans cette capsule!

Lire la suite

De la sève aseptique de mi saison: du sirop savoureux?

Notre nouvelle érablière 100% érable à sucre va-t-elle nous donner du bon sirop?

Stéphane croit qu’il y a des terroirs pour le sirop d’érable.  Il a entaillé un érable au plus fort de la saison avec des équipements assainis à l’alcool, il a récolté la sève et en a fait du sirop d’érable qu’il compare avec le sirop d’érable de son installation conventionnelle à la tubulure, qui est normalement contaminée à ce temps-ci de la saison.  Le sirop aseptique permet de goûter sans masque le terroir de l’île d’Orléans  et c’est ce qu’Érable & Chalumeaux vous propose dans cette capsule!

Lire la suite

Le nettoyage au désentaillage au temps de la covid19!

Pour plusieurs, c’est le temps du désentaillage et certains nous ont manifesté le fait qu’il n’y a plus d’alcool pour l’assainissement de la tubulure. Voici ce que le Centre Acer nous propose! Stéphane a communiqué à distance avec Luc Lagacé, biochimiste au Centre Acer. Ce dernier lui a expliqué que 4 scénarios s’offrent aux acériculteurs qui veulent assainir leurs tubulures et équipements acéricoles en fin de saison des sucres.  L’alcool se fait rare, il faut utiliser des méthodes alternatives et c’est ce qu’Érable & Chalumeaux vous propose dans cette capsule!

Lire la suite

La couleur: tubulures et chalumeaux-protocole!

Un test de couleur a été mis en place dans l’érablière Érable & Chalumeaux, testant une tubulure et un chalumeau pâles et une tubulure et un chalumeau foncés. Voici comment Stéphane s’y est pris!Vous le savez, le soleil, le vent, les nuages, l’altitude, la topographie du site sont quelques uns des éléments qui influencent la température des érablières et des érables.  L’équipement aussi est influencé par ces éléments extérieurs hors de notre contrôle.  L’équipe d’Érable & Chalumeaux tente de répondre à la question suivante: dans quelle mesure la couleur de la tubulure et du chalumeau influencent la température interne de l’arbre, la rapidité du dégel de l’arbre et de la tubulure et la température de l’eau à la sortie de la tubulure?Érable & Chalumeaux, vous le savez, adore faire des tests expérimentaux, alors voici un survol de notre protocole!Voici  un lien de nos précédentes capsules qui concerne l’influence du facteur éolien sur la coulée:Le vent et la coulée!

Lire la suite

Entailler sous la chaudière!

L’entaillage à 3 niveaux, aussi appelé entaillage soutenu, n’est pas évident à réaliser pour les acériculteurs à la chaudière. Voici comment Stéphane s’y est pris.

En premier lieu, il serait sage de changer vos gros chalumeaux pour des 5/16 pour que la formule mathématique calculée par Stéphane Guay soit efficace.  Regardez bien la capsule, et osez essayer des façons d’y arriver, vous nous partagerez vos méthodes.  Ici, Mr Stéphane Galibois de Ste-Pétronille nous a demandé une façon de conserver les belles chaudières en métal qui donnent un cachet rustique à son érablière.  Soyez inventif, c’est possible de procéder à l’entaillage à 3 niveaux à la chaudière!!!

Érable & Chalumeaux, vous le savez, fait la promotion de l’entaillage à 3 niveaux afin de conserver à long terme le potentiel acéricole de nos belles érablières! 

Voici donc deux liens de nos précédentes capsules qui en parlent:

L’entaillage à 3 niveaux; l’euphorie de la preuve!

La méthode d’entaillage à 3 niveaux!

Lire la suite

Pandémie et cabanes à sucre!

Le virus couronné 19, communément appelé COVID-19 est omniprésent à la grandeur du globe. Les cabanes à sucre, restaurants et plusieurs autres entreprises souffrent de cette situation hors du commun.  L’équipe d’Érable & Chalumeaux a donc décidé de propager une belle idée, celle de se faire livrer un repas de cabane à sucre à la maison afin d’aider ces entreprises sur la brèche actuellement, et nous vous suggérons d’en faire autant et de vous approvisionner chez les petites entreprises d’ici, nos artisans!

Dans le contexte d’une pandémie, les citoyens se doivent de se protéger et de protéger les autres citoyens en pratiquant la distanciation sociale, concept résumé ici par Santé Canada:

Distanciation sociale

Ensemble, nous pouvons ralentir la propagation de la COVID-19 en faisant vraiment un effort pour maintenir une certaine distance physique entre nous et les autres. Il est prouvé que la distanciation sociale est l’un des moyens les plus efficaces de réduire la propagation de la maladie pendant une épidémie. En faisant preuve de patience et de coopération, nous arriverons à réaliser cet objectif.

Pratiquer la distanciation sociale, c’est modifier ses habitudes quotidiennes afin de réduire au minimum les contacts étroits avec d’autres personnes, ce qui comprend :

éviter les rassemblements non essentiels
éviter les salutations d’usage, comme les poignées de main
éviter les endroits très fréquentés comme les concerts, arénas, conférences et festivals
limiter les contacts avec les personnes présentant un risque plus élevé comme les aînés et les personnes en mauvaise santé
maintenir autant que possible une distance d’au moins 2 longueurs de bras (environ 2 mètres) avec les autres

Santé Canada nous fait ce résumé de la pandémie:

À l’échelle mondiale

Le 11 mars 2020, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a qualifié la COVID-19 de pandémie.

Cette évaluation par l’OMS n’est pas inattendue. Qualifier la situation de pandémie ne modifie en rien l’évaluation par l’OMS de la menace que représente la COVID-19 ni ce que l’OMS fait. Cela ne modifie pas non plus ce que les pays du monde entier devraient faire compte tenu de la situation. Pour cette raison, la situation ne change pas l’approche que nous adoptons au Canada.

Au Canada, notre système de santé publique est prêt. Depuis le début, l’Agence de la santé publique du Canada et les autorités de santé publique de tous les paliers de gouvernement du pays travaillent ensemble pour s’assurer que nos mesures de préparation et d’intervention sont appropriées et adaptables, en fonction des dernières données scientifiques et de l’évolution de la situation.

Outre le Canada, d’autres pays et régions signalent des cas. 

Comment se propage les coronavirus

Les coronavirus humains peuvent infecter le nez, la gorge et les poumons. Ils se propagent le plus souvent :

par les gouttelettes respiratoires générées lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue
par contact personnel étroit prolongé avec une personne infectée, comme un contact direct ou une poignée de main
par contact avec des surfaces infectées, suivi du contact de la main avec la bouche, le nez ou les yeux avant de se laver les mains

Les données probantes actuelles indiquent que la maladie se propage de personne à personne lorsqu’il y a un contact étroit entre des sujets.

Il existe un risque accru de conséquences plus graves pour les Canadiens :

âgés de 65 ans et plus
immunodéficients
atteints d’affections médicales sous-jacentes

Le gouvernement du Canada vous conseille d’éviter les voyages non essentiels à l’extérieur du Canada jusqu’à nouvel ordre, y compris les navires de croisière.

Lire la suite

Le vent et la coulée!

Le vent provoque le refroidissement éolien,  parfois aussi appelé température ressentie, et il désigne la sensation de froid produite par le vent sur un organisme qui dégage de la chaleur, alors que la température réelle de l’air ambiant ne s’abaisse pas.

Stéphane Guay Biologiste vous explique donc dans quelle mesure et quelles conditions particulières le vent peut affecter la coulée de vos érables à sucre. Les arbres de nos érablières ne sont pas des organismes qui dégagent de la chaleur, alors comment le vent peut affecter la coulée?  Connaître son érablière est un atout, que ce soit au niveau de son exposition, le versant de ses pentes, ect.  Chaque secteur de votre érablière a ses particularités, et si vous les décortiquez, vous comprendrez mieux l’impact des aléas de la température sur ceux-ci!

Voici quelques explications supplémentaires de Météo Média à propos du refroidissement éolien:

L’indice de refroidissement éolien est, tout comme l’indice humidex l’été, une sensation plutôt qu’une donnée mesurable. Dans le cas du refroidissement éolien, il s’agit de la sensation de froid causée par le vent et ressentie sur la peau exposée. 

Le mécanisme est simple : tout être vivant produit de la chaleur. En hiver, cette petite couche de chaleur protège le corps du froid extérieur, un peu comme une bulle. Lorsque le vent froid balaie une zone de peau exposée, cette couche de chaleur est dissipée. Le corps doit donc de nouveau produire de la chaleur. Plus la surface de peau exposée est considérable, plus la chaleur s’en échappe, plus le corps doit dépenser de l’énergie pour se réchauffer et plus il s’affaiblit. Moins d’énergie veut donc dire que les effets du froid se font ressentir le plus. 

Lire la suite

La filtration membranaire affecte-t-elle l’intégrité du sirop d’érable?

Stéphane vous explique si la filtration membranaire, qui permet de retirer de l’eau pure de la sève, est un procédé qui laisse les sucres, minéraux et autres bons éléments nutritionnels dans le sirop d’érable.  Plusieurs recherches scientifiques ont été faites sur ce sujet important étant donné que la technologie a constamment évolué ces dernières années dans le domaine acéricole.

Lire la suite

L’ultrafiltration chez H2O Innovation, une technologie d’avant-garde pour l’acériculture!

Stéphane rencontre René et Luc Pépin de l’Érablière LRP (150 000 entailles), deux acériculteurs passionnés qui utilisent l’ultrafiltration pour produire de l’eau d’érable nutritive et exempte de bactéries.  Rock Gaulin, de chez H2O Innovation, en profite pour expliquer à Stéphane les principes et avantages de cette technologie de pointe!

Lire la suite

Les prédictions de Stéphane pour la saison des sucres 2020-le gel au sol!

Stéphane vous présente un petit survol de faits scientifiques concernant les érables à sucre et qui entrent en ligne de compte pour déduire si la prochaine saison des sucres sera bonne ou mauvaise. À vos calepins, on prend des notes pour prédire si 2020 sera une bonne ou une mauvaise année sucrée!!!  Cette fois-ci, Stéphane vous parle de la profondeur du gel dans le sol de l’érablière; quelles en sont les conséquences sur nos érables à sucre?

Lire la suite

Les journées acéricoles 2020: je vous invite personnellement à venir m’y rencontrer!

Stéphane vous présente un petit survol des Journées acéricoles 2020 du MAPAQ:  Acéricultrices et acériculteurs, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) vous invite aux Journées acéricoles 2020. Sur le thème « Saveur et qualité : notre image », ces journées riches en contenu vous fourniront des outils concrets pour optimiser la gestion de votre entreprise. Également, vous pourrez visiter les divers kiosques qui seront sur place.

Lire la suite

Pourquoi c’est important d’avoir un vacuum constant?

Stéphane vous explique pourquoi c’est important d’avoir un vacuum constant et régulier.  Vous entendez souvent parler de relâcheurs sans recul, d’extracteurs de sève sans recul et de vacuum constant.  Avec l’amélioration du contrôle des fuites, il est de plus en plus important que le vacuum soit régulier pour aller chercher le maximum de ces améliorations techniques!

Lire la suite

Stéphane et son frère Daniel se sont fabriqué un fumoir avec des barils acéricoles!

Stéphane et son frère Daniel se sont fabriqué un fumoir avec des barils acéricoles!  Découvrez comment ils ont assemblé les deux barils pour fumer poissons et viandes à l’érable!!!  Les barils en inox sont sécuritaires et alimentaires!  Les barils galvanisés peuvent, si chauffés, émettre des vapeurs toxiques, selon certains, alors attention!

Lire la suite

Les prédictions de Stéphane pour la saison des sucres 2020: le couvert de neige hâtif!

Stéphane vous présente un petit survol de faits scientifiques concernant les érables à sucre et qui entrent en ligne de compte pour déduire si la prochaine saison des sucres sera bonne ou mauvaise. À vos calepins, on prend des notes pour prédire si 2020 sera une bonne ou une mauvaise année sucrée!!!  Cette fois-ci, Stéphane vous parle du couvert de neige hâtif; quelles en sont les conséquences sur nos érables à sucre?

Lire la suite

Mettre en lumière l’acériculture et l’érable par l’art et les jeux!

Stéphane fait la rencontre de la créative et colorée artiste et acéricultrice Christine Genest de Cap-Santé!  Elle a entre autre imaginé et conçu un jeu de table, ¨SIROP¨, qui vous fera patienter en attendant le temps des sucres! Faites prospérer votre érablière en partant d’une timide production à la chaudière et un budget modeste. Au long du jeu, qui dure une saison des sucres, essayez de développer votre érablière en production pour devenir le ROI de l’érable!  Plusieurs imprévus vous attendent, attachez vos tuques, on part à la cabane à sucre!!!

Lire la suite

La prédiction de Stéphane pour la saison des sucres 2020: croissance et précipitations d’automne!

Stéphane vous présente un petit survol de faits scientifiques concernant les érables à sucre et qui entrent en ligne de compte pour déduire si la prochaine saison des sucres sera bonne ou mauvaise. À vos calepins, on prend des notes pour prédire si 2020 sera une bonne ou une mauvaise année sucrée!!!  Cette fois-ci, Stéphane vous parle de croissance du peuplement et des précipitations automnales!

Lire la suite

L’érablière de A à Z: les résultats de la croissance du peuplement!

Stéphane vous explique, après l’échantillonnage de son boisé, les résultats de la croissance moyenne de ses érables à sucre.  La croissance moyenne visée est de 1,5 mm par année pour un entaillage à 3 niveaux à rendement soutenu.  Découvrez avec lui si sa petite érablière de l’île d’Orléans y parvient!!!

Lire la suite

Les disamares d’érables à sucre: on peut les cuisiner et c’est délicieux!

Stéphane et Edith se lancent dans la préparation et la dégustation de disamares d’érables à sucre!  Ces petites graines sont riches en protéines (43% selon Passeport Santé) et en gras.  Les disamares d’érables à sucre sont matures à l’automne et c’est en plein le temps de les ramasser pour une expérience gustative vraiment intéressante!

Voici la recette Érable & Chalumeaux:

Graines d’érables à sucre rôties :

graines d’érables décortiquées

1/2 beurre et 1/2 huile de tournesol haute température pour couvrir un poêlon

1/2 c. à thé de poivre aux pépites de sucre d’érable

sel au goût

Lire la suite

Les trucs du métier: recuire son sirop d’érable pour vérifier si ça l’améliore!

Stéphane vous explique 2 méthodes de cuisson de sirop d’érable à petite échelle pour vérifier si vous cuisez assez votre sirop.  Cela vous aidera l’an prochain à réajuster vos paramètres de cuisson à l’évaporateur, ou cela va confirmer que vos paramètres de cuisson à l’évaporateur sont déjà parfaits!!!

Lire la suite

La barbotine à l’érable, un must par temps de canicule!!!

Par temps de canicule, quoi de mieux qu’une barbotine à l’érable, la bonne vieille “slush” de notre enfance aux parfums de sirop d’érable… Stéphane vous montre SA recette!

Voici la recette de Stéphane:

Barbotine érable, petits fruits et thé noir au citron :

1 tasse de thé noir glacé/jus
1/4 tasse de sirop d’érable froid

1 poignée fruits frais ou congelés de votre choix
Zestes de citron/lime/orange
1 poignée de glaçons (environ 10-20)

Broyer le tout et servir, pour 2 personnes!

Lire la suite

Pas assez de chicots dans votre érablière? Apprenez à en faire!

Stéphane vous explique comment vous “fabriquer” vos chicots si vous n’en avez pas assez dans votre érablière.  Afin de favoriser les oiseaux insectivores, il est recommandé d’avoir entre 10 et 12 chicots de plus de 10cm de diamètre par hectare.  Votre érablière en bénéficiera, devenant plus résiliente en cas d’épidémie par les insectes!

Lire la suite

L’entaillage de gaulis malades, ces jeunes érables qui n’ont pas d’avenir!

Stéphane et Éric Lachance de l’ile d’Orléans vont constater si les gaulis d’érables à sucre entaillés ce printemps sont encore en vie.  Un gaulis est un jeune arbre sur cimé, et ceux choisis pour l’expérience avaient un diamètre inférieur à 2 po et présentaient des malformations comme des chancres.  Avant de les couper, nous voulons savoir combien d’années on peut les entailler et savoir si ça vaut la peine!

Lire la suite

Visite de l’érablière expérimentale des Équipements Lapierre!

Stéphane rencontre Donald Lapierre, fondateur des Équipements Lapierre, qui lui fait faire la visite de leur érablière expérimentale totalisant 170 000 entailles!  Voyez comment les Équipements Lapierre réussissent à  évaporer l’eau de leurs nombreuses entailles avec des évaporateurs au bois haute efficacité jumelé à leur système membranaire haut Brix!

Lire la suite

Biodiversité forestière, une belle initiative de Nature Cantons-de-l’Est!

Stéphane rencontre Mathieu Dufresne, responsable et biologiste à Nature Cantons-de-l’Est, un organisme dédié à la conservation de la nature, à l’éducation et la sensibilisation aux milieux naturels et à l’appui à la formation et à la recherche scientifique auprès du public et des propriétaires forestiers de la région des Cantons-de-l’Est.  Il fera aussi la connaissance d’André Gravel, un propriétaire forestier qui participe à ce programme!

Lire la suite

Les journées acéricoles 2019: Pour les passionnés d’érable!

Les journées acéricoles existent depuis 40 ans et on vous encourage à y assister.  Stéphane rencontre deux des organisateurs (MAPAQ) des journées acéricoles 2019!  Sur le thème « Comment s’assurer d’une meilleure production? », ces journées riches en contenu, via plusieurs conférences, vous fournissent des outils concrets pour optimiser la gestion de votre entreprise. Également au menu, plusieurs kiosques d’intérêt.  C’est le rendez-vous incontournable des acériculteurs!

Lire la suite

L’alcool lors de l’entaillage, ce n’est pas bon pour l’érable!

Stéphane vous explique pourquoi c’est néfaste d’ajouter de l’alcool dans le trou d’entaille lors du perçage des érables avec une mèche avant la saison des sucres.  L’accumulation de bois sain annuel est assez modeste en moyenne au Québec et l’acériculteur ne devrait pas ajouter d’alcool dans le trou d’entaille car cette substance  fait augmenter la blessure dans l’arbre.

Lire la suite

Portrait d’acéricultrices et d’acériculteurs; la famille Brousseau Chabot de Saint-Fabien-de-Panet!

Stéphane rencontre la famille Brousseau-Chabot de Saint-Fabien-de-Panet, en Chaudière Appalaches, qui gère 60 000 entailles. Rencontrez ces gens de forêt dans ce beau Portrait d’acéricultrices et d’acériculteurs!

Lire la suite

Norme d’entaillage; attention! Stéphane vous explique sa méthode!

Stéphane explique à ses amis pourquoi la norme d’entaillage actuelle n’aide pas à conserver son potentiel acéricole dans le temps.  La dispersion des entailles selon un modèle systématique imaginé par lui il y a 20 ans, permet de maintenir à perpétuité un bon potentiel acéricole, avec une croissance  du peuplement dans la moyenne.  

Lire la suite

Plantation d’érables à sucre: la multiplication végétative et la sélection de vos champions!

L’ACERQ a invité Émile Jacqmin (retraité, opérations horticoles Jardin Botanique) et David Lapointe (ing. forest. MAPAQ) afin de présenter et discuter de la multiplication végétative des érables à sucre.  Stéphane Guay a quant à lui présenté les caractéristiques des érables à sucre “champions” en terme de production de sirop à l’hectare.

Lire la suite

Le nerprun, un arbuste envahissant qui perturbe la relève de jeunes érables à sucre!

Stéphane se sent très concerné  par le nerprun, ce buisson qui envahit de nombreuses érablières au Québec.  Cette plante a une croissance très rapide et produit de nombreux fruits et empêche les jeunes érable à sucre de s’épanouir en hauteur.  Notre invité, André Turcotte des Boisés de Verchère le combat sans relâche depuis 10 ans.  Venez le rencontrer!

Lire la suite

Regarnir son érablière broutée par le chevreuil!

Stéphane rencontre la famille Martineau qui a une érablière à Plessisville, une région touchée par l’abondance de chevreuils.  Jean-Guy connaît les secrets afin de regarnir son érablière avec des gaulis de 8 à 10 pieds de hauteur.  Le taux de survie de ses jeunes érables est élevé.  Venez découvrir sa méthode!

Lire la suite

La dégustation de 4 excellents sirops d’érable; les résultats!

A u Marché public des Cantons, à la fête de l’érable, nous avons fait déguster 4 excellents sirops à plus de 120 goûteurs, amateurs d’érable. Il est maintenant temps de faire un retour sur cette expérience riche en rencontres! Voilà donc les résultats de notre étude avec Stéphane.  Encore un grand MERCI pour l’invitation du Marché public des Cantons de Stoneham!

Lire la suite

Gin au thé et à l’érable; une petite recette de cocktail à l’érable avec l’équipe d’Érable & Chalumeaux!

On n’a pas vraiment de congé d’érable à sucre pendant les vacances!!! Érable & Chalumeaux carbure à l’érable, même pour ses cocktails rafraîchissants pendant la canicule des vacances! Edith et Stéphane vous suggèrent une petite recette pas compliquée mais vraiment délicieuse!  Santé!

Lire la suite

Club d’encadrement technique acéricole de Portneuf!

Stéphane rencontre les gens du Club d’encadrement technique acéricole de Portneuf. Voyez avec lui pourquoi les clubs techniques acéricoles sont utiles pour l’acériculteur, autant l’amateur que le chevronné! Merci à Patrice Bertrand (conseiller acéricole et Ing. forestier), Carole Naud (secrétaire du Club), Michel Grenon (président du Club) et Eric Gingras propriétaire de l’érablière au Cristal!

Lire la suite

Fertilisation des érablières: ça commence par une analyse de sol!

Stéphane rencontre les gens du Club d’encadrement technique acéricole de Portneuf afin de comprendre comment on doit procéder pour faire une analyse de sol d’une érablière pour ultimement décider de ses besoins en fertilisation. Merci à Patrice Bertrand (conseiller acéricole et Ing. forestier), Carole Naud (secrétaire du Club), Michel Grenon (président du Club) et Eric Gingras propriétaire de l’érablière O Crystal!

Lire la suite

Livrée des forêts: mortalité d’érables à sucre à Mirabel!

Stéphane se rend à Mirabel pour constater les dégâts causés par plusieurs années de défoliation des érable à sucre par la livrée des forêts.  À sa grande surprise, de la mortalité a été constatée et certains producteurs inquiets ont fait traiter au BT (bacilius thuringiensis).  Face aux pertes de production, ce contrôle du ravageur pourrait être l’unique voie actuelle pour maintenir une vigueur des érables à sucre et le potentiel acéricole dans les parcelles touchées.

Lire la suite

Les plantations d’érables à sucre ont la cote au Québec! Voici quelques faits saillants d’une journée organisée par l’ACERQ en mai dernier!

Le 12 mai 2018, l’ACERQ (Acériculteurs et Acéricultrices du Québec) organisait une journée d’information sur les plantations d’érables à sucre, journée débutant avec la conférence de Mr Marcel Faucher intitulée Historique d’une plantation d’érables. Survolez l’événement avec Stéphane!

Lire la suite

Stéphane réalise enfin son protocole expérimental qui répond à cette question: combien d’érables sur une ligne de tubulure?

Stéphane rencontre Vincent Poisson et Philippe Leduc du Club  acéricole du sud du Québec et ensemble, ils réalisent le protocole expérimental de Stéphane pour répondre à une question importante: Combien d’entailles doit-on mettre sur chaque ligne de tubulure?  Cette belle expérience apporte ZE réponse!

Lire la suite

Le sur entaillage révélé via la modélisation 3D de l’autopsie d’érables à sucre!

Si vous pensiez que mettre des plus petits chalumeaux vous permettrait d’entailler plus agressivement vos érables à sucre, et bien détrompez-vous! La simulation 3D nous a permis de constater et comprendre que le sur entaillage mène à une diminution importante du potentiel acéricole d’un érable à sucre à moyen terme.  SVP, propagez l’information!

Lire la suite

L’autopsie d’un érable à sucre: Stéphane vous explique comment il a fait…

Je vous explique comment je procède lorsque je fais une autopsie d’un érable à sucre pour comprendre son historique d’entaillage.  Ces arbres ont subi le double entaillage “haut-bas” et je vérifie et mesure, galette par galette de la zone d’entaillage, les cicatrices laissées par les trous d’entaille.

Lire la suite

Plus d’une entaille par érable, ce n’est pas si intéressant!

Il est presque acquis par tous les acériculteurs qu’à partir d’un certain diamètre, l’ajout d’entailles mènerait nécessairement à une augmentation de la récolte d’eau d’érable.  Plusieurs articles anciens nous disaient qu’à la gravité, nous pouvions espérer un rendement additionnel de 20% à 30% maximum, mais qu’en est-il sous vacuum? Pour en savoir d’avantage, vous pouvez lire l’article suivant: Centre Acer: Détermination du nombre d’entailles.

Lire la suite

Ces horribles chancres qui défigurent nos érables!

Le chancre est une immense cicatrice sur le tronc des érables causée par un champignon. Découvrons les deux principaux chancres de nos érablières! Pour en savoir d’avantage, vous pouvez consulter le site ; Maladies des arbres du Québec  Cliquez ici!

Vous êtes aussi intéressé à comprendre comment les ingénieurs forestiers priorisent les arbres à couper? Vous pouvez aussi vous procurer un ouvrage produit par le Centre Acer, le Guide – État de santé des érablières-Démarche diagnostique Cliquez ici!

Lire la suite