La couleur: tubulures et chalumeaux-protocole!

Le protocole d'un test sur la couleur pâle/foncée de 2 tubulures et 2 chalumeaux!

Un test de couleur a été mis en place dans l'érablière Érable & Chalumeaux, testant une tubulure et un chalumeau pâles et une tubulure et un chalumeau foncés. Voici comment Stéphane s'y est pris!

Vous le savez, le soleil, le vent, les nuages, l'altitude, la topographie du site sont quelques uns des éléments qui influencent la température des érablières et des érables.  L'équipement aussi est influencé par ces éléments extérieurs hors de notre contrôle.  L'équipe d'Érable & Chalumeaux tente de répondre à la question suivante: dans quelle mesure la couleur de la tubulure et du chalumeau influencent la température interne de l'arbre, la rapidité du dégel de l'arbre et de la tubulure et la température de l'eau à la sortie de la tubulure?

Érable & Chalumeaux, vous le savez, adore faire des tests expérimentaux, alors voici un survol de notre protocole!

Voici  un lien de nos précédentes capsules qui concerne l'influence du facteur éolien sur la coulée:

Le vent et la coulée!

Vous pourriez aussi aimer: Vidéo Les prédictions de Stéphane; couvert de neige hâtif!

Pour voir toutes nos vidéos, Capsules Érable!!

14 pensées sur “La couleur: tubulures et chalumeaux-protocole!

  • 1 mai 2020 à 11:51
    Permalink

    Bonjour M Guy
    Dans le test des chalumeau noir et transparente, est-ce que les deux chalumeaux ont été installes du même côté de l’arbre, afin d’éliminer effet du réchauffement au sud par le soleil?
    Ou bien il y alternation dans la position des chalumeaux? Dans ce cas, il y a un effet du diamètre de l’arbre qui devrait être pris en considération? Un arbre de plus grand diamètre a une masse plus grande, une écorce plus foncé, qui est d’un plus grand épaisseur.

    Répondre
    • 4 mai 2020 à 10:33
      Permalink

      Les 2 côtés ont été testés, nord et sud, dans les 2 couleurs de chalumeau et le diamètre des arbres a été mesuré, et aucune corrélation n’est liée à ce dernier paramètre. Nous en sommes surpris! Nous allons éditer quelques capsules supplémentaires sur nos prises de données, c’est à suivre!!!

      Répondre
  • 25 avril 2020 à 00:48
    Permalink

    Qu’en est-il du rigide, semi-rigide, flexible? Quels sont avantages/incovénients?

    Répondre
    • 27 avril 2020 à 13:34
      Permalink

      Bonne question! Sûrement une future capsule!

      Répondre
  • 22 avril 2020 à 23:13
    Permalink

    Encore une fois j ai adoré. Merci infiniment pour vos expériences et expertises. Ça nous permet d amélioré continuellement notre façon de faire et surtout faire des produits de qualité.
    J ai une question sur la tubulure par gravité.est ce qu il y a une vidéo. Et ou un site qui nous en parlerais plus en profondeur pour éviter les fuites pour bien s installer quand il n y a pas d eau courant directement sur place. J aurais tellement à apprendre sur ce sujet. Merci d avance!

    Répondre
    • 24 avril 2020 à 10:54
      Permalink

      Pas à ma connaissance, mais c’est une bonne idée de capsule à venir!

      Répondre
  • 7 avril 2020 à 14:50
    Permalink

    Bonjour M. Guy,
    Pouvez vous montrer votre dispositif d’installation de tubulure, parce que dans la vidéo il semblerait que les deux tubes, le bleu et le chamois arrivent au même récipient.
    La température à l’intérieur de l’arbre est fonction du diamètre de celle-ci, allez vous tenir compte?

    Répondre
    • 8 avril 2020 à 15:05
      Permalink

      Nous allons faire une capsule détaillée sur cette expérience et nous allons aussi inclure le diamètre des arbres!

      Répondre
  • 3 avril 2020 à 20:33
    Permalink

    wow! j’ai vraiment hâte de voir la suite! enfin des expériences nouvelles sur la température des tubes et la température à l’intérieur de l’arbre. certainement que toutes ses réponses aurons des questions! il faudrait trouver un moyen de tester la température dans l’entaille sous vacuum. sachant que sous vacuum, l’eau bouille plus rapidement! peut être que l’eau est encore plus chaude, ce qui expliquerais un autre facteur qui pourrais influencer la coulé sous vacuum! les journées plus chaudes, on devrait peut etre simplement baisser son vacuum pour diminuer la chaleur de l’entaille! bien des questions! super vidéo

    Répondre
  • 3 avril 2020 à 07:26
    Permalink

    Bonjour érable et chalumeaux, cette année, la température c’est moqué de nous, les journées nuageuses, la température étais douce. Les journées ensoleillées était froide, J’ai eu l’impression que ça coulait plus la nuit. N’ayant pas l’électricité à la cabane, très mauvaise année pour nous.

    J’espère qu’il fera soleil dans votre coin, pour que votre expérience donne les données escomptés.

    Répondre
  • 2 avril 2020 à 17:34
    Permalink

    Bonjours Stéphane, comment fait-on pour savoir si on a des fuites sur du 3/16 a gravité ?Merci !

    Répondre
    • 3 avril 2020 à 08:47
      Permalink

      Si il y a des bulles dans la tubulure, il y a des fuites! Souvent ce sont des micro fuites aux chalumeaux. N’oubliez pas, à la gravité, l’étanchéité est très importante!

      Répondre
  • 2 avril 2020 à 14:10
    Permalink

    Excellente capsule concernant la couleur des chalumeaux et leur effet ou non sur le transfert de chaleur: La semaine dernière, j’ai entaillé un arbre alors que la tubulure déjà installée sur d’autres arbres était gelée et donc ne coulait pas. En perçant une nouvelle entaille, moi le gars sans expérience en acériculture, je fut surpris de voir que celle-ci coulait abondamment !! Ma réflexion a donc été qu’il se passait des mouvements de sève importants à l’intérieur de l’arbre même quand c’est gelé à l’extérieur. Les conditions de coulées recherchées (gèle la nuit et dégèl le jour) seraient t’elles davantage déterminées par notre méthode de récolte que par ce qui se passe réellement dans l’arbre?? Les mesures de chaleur de l’expérience en cours pourront peut-être y répondre si la réponse n’existe pas encore…Stéphane et Édith savent peut-être déjà la réponse !!!

    Répondre
    • 3 avril 2020 à 08:51
      Permalink

      Le gel/dégel est important mais il se pourrait bien que refroidit/réchauffé soit assez, car dans l’arbre c’est plus chaud qu’on le pense, rien à voir avec la température froide extérieure… L’entaille fraîche n’est pas du tout colmatée et la sève de l’arbre fraîchement entaillé n’avait pas eu de contact avec l’air ambiant très froid. À suivre!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.