Le sur entaillage révélé via la modélisation 3D de l’autopsie d’érables à sucre!

Érable & Chalumeaux vous présente une capsule de Stéphane Guay Biologiste!

Si vous pensiez que mettre des plus petits chalumeaux vous permettrait d'entailler plus agressivement vos érables à sucre, et bien détrompez-vous! La simulation 3D nous a permis de constater et de comprendre que le sur entaillage mène à une diminution importante du potentiel acéricole d'un érable à sucre à moyen terme.  SVP, propagez l'information!

Cette vidéo pourrait aussi vous intéresser : L'autopsie d'un érable à sucre: Stéphane vous explique comment il a fait...

Pour voir toutes nos vidéos, cliquez ici!

18 pensées sur “Le sur entaillage révélé via la modélisation 3D de l’autopsie d’érables à sucre!

  • 28 octobre 2018 à 18:50
    Permalink

    Bravo! Merci de partager ta passion. Nous venons d’acheter une mini- erabliere et je crois avoir trouver a flanc de montagne des erables encore inutilisés. C’est là l’avantage de la tubulure sur les chaudieres…… L’exploitation de certains erables moins bien situés. Il va sans dire que je suivrai tes recommendations pour l’entaillage!!!! Il me viens toutefois une question. À un certain moment tu parles de facilités pour l’arbre à refermer ses blessures. Si nous poussions un gougon en bois dans le trou d’entaille, apres la coulé, celà faciliterait-il la guérison de l’arbre?

    Répondre
    • 29 octobre 2018 à 08:16
      Permalink

      Non, il faut laisser l’entaille à l’air libre pour qu’elle sèche et se referme. Une guérison rapide réduit la zone de bois mort.

      Répondre
  • 1 avril 2018 à 08:03
    Permalink

    Super bonne explication et une image vaut mil mots. Maintenant que nous pouvons visualiser les blessures, peux-tu nous aider avec le bon patron de compartimentation. Donc si j’uilise une mèche 15/64 ‘’ (Chalumeau 1/4’’ en Acier Inox.) à quelle distance de mon entaille de l’an dernier puis-je percer? Est-ce que je compartimente en quinconce ou bien je compartimente à la même hauteur jusqu’à ce que j’ai faite le tour de l’arbre? Si je garde la même hauteur, quelle distance en haut ou en bas je vais commencer ma prochaine compartimentation dans 15-20 ans? Beaucoup de questions cependant c’est ta faute avec toute ta curiousité! Merci d’être curieux pis lâche pas l’érable! Lol

    Rooster des Sucriers

    Répondre
    • 1 avril 2018 à 10:15
      Permalink

      C’est vrai qu’un capsule complémentaire serait le bienvenue! Je suis surpris que vous ayez des chalumeaux en inox! Les résultats ne sont pas très bons normalement. Comment réagissent ils chez-vous?

      Répondre
    • 17 mars 2018 à 08:07
      Permalink

      Certainement que la pression atmosphérique influence la coulée! Si il y a une dépression, le différentiel de pression entre l’intérieur de l’arbre et l’extérieur augment favorablement pour la coulée.

      Répondre
  • 12 mars 2018 à 20:24
    Permalink

    Je suis nouveau sur ton site , félicitations pour tes capsules très intéressant, maintenant ma question.est-ce que tu conseil une entaille par arbre peux importe la grosseur de l, arbre, merci.

    Répondre
  • 27 février 2018 à 09:39
    Permalink

    Toujours tres impressionnant tes capsule et c est tres bien expliquer et resliser et professionel CHAPEAU ???

    Répondre
    • 27 février 2018 à 21:38
      Permalink

      Merci beaucoup Luc!

      Répondre
  • 24 février 2018 à 14:00
    Permalink

    Du très bon et beau travail,je salut ta détermination pour un futur durable,merci

    Répondre
    • 24 février 2018 à 14:13
      Permalink

      Merci beaucoup Normand!

      Répondre
  • 24 février 2018 à 06:39
    Permalink

    Vraiment mais vraiment intéressant! Que c’est important de pouvoir visualiser l’intérieur de l’arbre avec toutes ses blessures. Un gros merci!

    Répondre
  • 23 février 2018 à 16:12
    Permalink

    Très explicite avec la modélisation 3D. Sans être moi-même producteur de sirop, il m’arrive d’entailler une érable pour le plaisir de boire son eau et de me faire un peu de réduit.
    Je soupçonne que plusieurs vielles érablières en exploitation depuis longtemps soit aujourd’hui en très piteux état. Ce qu’il te faudrait maintenant, c’est de questionner les méthodes d’entaillage des producteurs qui se plaignent d’avoir un pauvre rendement. A savoir s’ils respecte le diamètre minimum par entaille et/ou s’ils pratiquent le double entaillage et celà depuis combien de temps.

    Autre questionnement, peux-tu voir la différence entre une cicatrisation faite suite à l’entaillage à gravité (chaudière) versus au vacuum. Le dommage est-il moins grand ?

    J’aime ta conclusion ;
    “Ce n’est pas parce qu’on ne voit pas l’intérieur de l’arbre qu’il ne se passe rien”

    Répondre
    • 23 février 2018 à 17:30
      Permalink

      Bon, et bien on ne voit pas de différence entre gravité et vacuum au niveau de la blessure engendrée par le trou d’entaille.

      Répondre
  • 23 février 2018 à 15:53
    Permalink

    Merci, j’admire le travail de recherche que vous faites.

    Répondre
  • 23 février 2018 à 15:34
    Permalink

    Vraiment hot! Beaucoup de travail, bravo!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *