Les 4 types d’érables sucriers; voici quelques éléments pour les différencier!

Érable & Chalumeaux vous présente une capsule de Stéphane Guay Biologiste!

Voici quelques éléments afin de bien différencier les 4 types d'érables sucriers!

Vous pouvez consulter: A Comparative Analysis of Sugar Concentrations in Various Maple Species on the St. Johns Campus  Cliquez ici!

Les images proviennent du document: Érablière sucrière: écologie, entaillage et aménagement

 

Pour voir toutes nos vidéos, cliquez ici!

8 pensées sur “Les 4 types d’érables sucriers; voici quelques éléments pour les différencier!

  • 20 septembre 2021 à 00:57
    Permalink

    Bonjour à vous! Merci pour cette vidéo informative gorgée d’informations pertinentes et intéressantes! Je me demandais si c’était possible d’avoir accès à votre image qui compare les feuilles des différentes espèces ou une autre source du même genre? Je cherche depuis un bon moment une fiche d’indentification qui compare de façon concise les différentes espèces qu’on peut retrouver au Québec mais sans succès. Merci encore!

    Répondre
  • 31 mai 2021 à 06:31
    Permalink

    Merci pour ces informations très intéressantes. J’essais présentement d’implanter une érablière è l’Île-du-Prince-Édouard. J’y ai remarqué que l’érable rouge semble dominant de façon naturel. La terre rouge caractéristique de l’île est plutôt argileuse et se draine difficilement alors j’imagine que c’est une des raisons pourquoi l’érable rouge s’y adapte mieux. J’essais tout de même de planter des érables à sucre dans les parties plus élévées de ma terre (meilleur drainage). Suivant vos recommendations je vais insérer ici et là des bouleaux jaunes pour améliorer le drainage et augmenter le PH du sol. Merci encore!

    Répondre
    • 11 juin 2021 à 09:31
      Permalink

      le tilleul est aussi un bon compagnon! Bonne chance dans votre projet!

      Répondre
  • 11 octobre 2020 à 14:32
    Permalink

    Très intéressant félicitation. J’ai été pendant 15 ans partenaire d’une petite érablière artisanale au nord du Saguenay. à 95% d’érables rouges. À Flanc de colline assez abrupte , donc récolte facile par gravité. Mais nos arbres n’atteignent jamais les diamètres des érables du sud du Québec et ils doivent se battre avec les bouleaux blanc et jaunes qui pullulent par chez-nous. Dans cette érablières pour environ 200 entailles nous avons produit 35 gallons cette année d’un sirop très ambré et particulièrement succulent. je me suis retiré de cette équipe parce que c’est à 1 heure de route de chez moi. Mais j’ai la chance d’habiter en milieu forestier (Lac Kénogami) J,ai découvers < 300 m`tres de chez-moi un sentier de raquette qui est parcemé d,assez gros érabes rouges., que j'ai l'intention detailler < la chaudi`re cette année et évaporer sur des bruleurs au gaz. Acériculteur un jour….
    Félécitation encore pour votre beau travail de vulgarisation
    Bruno

    Répondre
    • 13 octobre 2020 à 16:43
      Permalink

      Merci pour ces bons mots! Bons sucres pour la prochaine saison!

      Répondre
  • 13 octobre 2019 à 14:08
    Permalink

    Est-ce que je peux retranplanter une érable

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à l'INFOLETTRE pour être informé des nouvelles publications.

Close the Content Dock Ne pas montrer de nouveau cette fenêtre