L’autopsie d’un érable à sucre: Stéphane vous explique comment il a fait…

Érable & Chalumeaux vous présente une capsule de Stéphane Guay Biologiste!

Je vous explique comment je procède lorsque je fais une autopsie d'un érable à sucre pour comprendre son historique d'entaillage.  Ces arbres ont subi le double entaillage "haut-bas" et je vérifie et mesure, galette par galette de la zone d'entaillage, les cicatrices laissées par les trous d'entaille.

 

Cette vidéo pourrait aussi vous intéresser : Pourquoi mettre des chalumeaux de plus petit diamètre et entailler moins en profondeur.

Pour voir toutes nos vidéos, cliquez ici!

9 pensées sur “L’autopsie d’un érable à sucre: Stéphane vous explique comment il a fait…

  • 18 février 2018 à 15:55
    Permalink

    Selon ton autopsie de l’érable, les blessures sont-elles plus importante avec un vacuum versus gravité ?

    Répondre
    • 18 février 2018 à 18:21
      Permalink

      Je n’ai jamais fait de test sur le même arbre, mais les études semblent montrer que le résultat est similaire.

      Répondre
  • 17 février 2018 à 21:28
    Permalink

    j’aimerais tellement faire des décorations et autres bricolage avec les belles tranches d’érable!

    Répondre
    • 17 février 2018 à 21:32
      Permalink

      Les tranches sont trop minces et elle finissent par fendre en séchant.

      Répondre
      • 19 février 2018 à 16:03
        Permalink

        Oui, j’en ai déjà fait, des tranches d’érables, et il y en a une sur les 3 qui n’a pas fendu!

        Répondre
  • 17 février 2018 à 20:01
    Permalink

    Un excellent exercice de sensibilisation afin de maintenir un équilibre entre la nature et l’humain. Bravo

    Répondre
  • 16 février 2018 à 16:21
    Permalink

    C’est beaucoup de travail méticuleux! Bravo!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *