Méthode d’entaillage révolutionnaire de l’Université du Vermont!

Érable & Chalumeaux vous présente une capsule de Stéphane Guay Biologiste!

Stéphane n'arrive pas à concevoir qu'il va couper la tête d'un jeune gaulis d'érable pour vous expliquer la révolutionnaire méthode d'entaillage développée par l'université du Vermont!

 

Pour voir toutes nos vidéos, cliquez ici!

7 pensées sur “Méthode d’entaillage révolutionnaire de l’Université du Vermont!

  • 27 mars 2018 à 16:49
    Permalink

    Ça fait plusieurs années que l’université du Vermont font ces expériences.

    Moi ce que j’ai entendu est que cette méthode n’est pas vraiment applicable pour une érablière traditionnelle (sauvage). Par contre, on pourrait avoir une plantation vouée à ce type d’entaillage qui durerait que quelques années. En même temps, on ferait des plantations sur d’autres parcelles de terre avec de jeunes pousses pour palier aux pertes anticipées. Ainsi on pourrait en théorie avoir une récolte annuelle à l’infini. Ce serait un peu comme semer du maïs mais le cycle serait plus long.

    Si comme vous le disiez dans la capsule, le rendement à l’hectare est supérieur (X10) VS une érablière traditionnelle, ce serait peut-être une avenue pour le futur. Besoin de moins de terre boisée pour faire le même rendement. Moins de superficie à couvrir avec la tubulure mais à changer d’emplacement plus souvent. Emplacements facile d’accès. On pourrait peut-être appelé ça un verger acéricole :-).

    Finalement seul l’avenir nous dira si ce type d’exploitation est viable mais je suis de votre avis : JAMAIS AU GRAND JAMAIS je ferais ce type d’exploitation dans mon boisé.

    J’apprécie vraiment votre site et vos capsules sont vraiment très intéressantes. Merci de nous partager vos connaissances.

    Répondre
    • 27 mars 2018 à 20:21
      Permalink

      Merci Bertrand! C’est très gentil de prendre le temps de nous écrire.

      Répondre
  • 12 mars 2018 à 01:02
    Permalink

    salut, as tu deja entendu parlé dentaillage par les racines, une meme méthode qui ma ete dite lan passé , mais je croyais que la personne me faisait une farce ,,mais apres deuet trois autres sont venu me voir afin si jetais au courant, je lai demandé a deux reprise sur des sites , mais sans resultat concluant, sauf que je vais pouvoir aller constater problblement moi même car cest un de mes voisin un peu loins, mais ca vaux la peine,,, ce nest pas une nounvuelle methode qui parrait, mais qui avais ete oubliée avec le temps,, jaimerais avioir votre avis, jaime bien votre facon simple dexpliqué pour nous faire comprendre lérable,,,

    Répondre
    • 12 mars 2018 à 08:30
      Permalink

      Les racines ne sont pas efficaces pour refermer ses blessures, ce qui entraîne de la pourriture. Je ne le conseille donc pas!

      Répondre
  • 8 mars 2018 à 15:29
    Permalink

    Si je comprend le principe, l’arbre couper au complet mettrait 3 ans avent de mourir complètement.
    Et je pourrais entailler des arbres de 3 ou4 pouces qui sont voué a disparaître, mais que je garde aujourd’hui pour protégé les sol de ma forêt en développement, alors quel serait le rendement d’un 4 pouces en sursis via un 8 pouce normal selon toi??

    Répondre
    • 8 mars 2018 à 19:29
      Permalink

      Le diamètre a une grande influence sur la coulée. Tu peux considérer 50% moins, mais je n’ai jamais fait de test sur des arbres si petits…

      Répondre
      • 13 mars 2018 à 15:49
        Permalink

        merci, je vais testé alors

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *