Le vent et la coulée!

Le vent et la coulée: la  capsule Érable de la semaine!

Le vent provoque le refroidissement éolien,  parfois aussi appelé température ressentie, et il désigne la sensation de froid produite par le vent sur un organisme qui dégage de la chaleur, alors que la température réelle de l'air ambiant ne s'abaisse pas.

Stéphane Guay Biologiste vous explique donc dans quelle mesure et quelles conditions particulières le vent peut affecter la coulée de vos érables à sucre. Les arbres de nos érablières ne sont pas des organismes qui dégagent de la chaleur, alors comment le vent peut affecter la coulée?  Connaître son érablière est un atout, que ce soit au niveau de son exposition, le versant de ses pentes, ect.  Chaque secteur de votre érablière a ses particularités, et si vous les décortiquez, vous comprendrez mieux l'impact des aléas de la température sur ceux-ci!

Voici quelques explications supplémentaires de Météo Média à propos du refroidissement éolien:

  • L’indice de refroidissement éolien est, tout comme l’indice humidex l’été, une sensation plutôt qu’une donnée mesurable. Dans le cas du refroidissement éolien, il s’agit de la sensation de froid causée par le vent et ressentie sur la peau exposée.Le mécanisme est simple : tout être vivant produit de la chaleur. En hiver, cette petite couche de chaleur protège le corps du froid extérieur, un peu comme une bulle. Lorsque le vent froid balaie une zone de peau exposée, cette couche de chaleur est dissipée. Le corps doit donc de nouveau produire de la chaleur. Plus la surface de peau exposée est considérable, plus la chaleur s’en échappe, plus le corps doit dépenser de l’énergie pour se réchauffer et plus il s’affaiblit. Moins d’énergie veut donc dire que les effets du froid se font ressentir le plus.

 

Vous pourriez aussi aimer: Vidéo Les prédictions de Stéphane; couvert de neige hâtif!

Pour voir toutes nos vidéos, Capsules Érable!!

Hits: 195

7 pensées sur “Le vent et la coulée!

  • 15 mai 2020 à 16:11
    Permalink

    merci, vs confirme mes idées, continue votre bonne travail et education a nous

    Répondre
  • 13 mars 2020 à 16:29
    Permalink

    Merci de votre précieux travail. Très apprécie.
    J aimerais savoir qu est ce qui arrive pour les entailles à la chaudière que le vent ou autre peux nuire. Le fait de repasser la perceuse dans l entaille pour l aider a recouler. Et combien fe temps une entaille à la chaudière peux produire. Merci

    Répondre
    • 16 mars 2020 à 11:16
      Permalink

      Repasser dans les trous pour le rafraîchir occasionne une plus grande blessure interne à vos érables, ce qui n’est pas souhaitable. À la chaudière, les entailles sèchent graduellement, la coulée perd en force graduellement, et le temps qu’elles ne coulent plus n’est pas fixe, selon la saison, les arbres, ect. Bonne saison!

      Répondre
  • 12 mars 2020 à 19:49
    Permalink

    Les vents sont induits par le jeu des pressions et leur changements si je ne me trompe . Alors est ce que l’augmentation ou la diminution de pression barométrique nous donne aussi une indication des coulées ? Merci pour tout votre enseignement et expérimentation .

    Répondre
    • 13 mars 2020 à 09:53
      Permalink

      Absolument, on fera une capsule là-dessus!

      Répondre
  • 12 mars 2020 à 09:34
    Permalink

    Merci un autre facteur à considérer pour prévoir le volume de coulé. Question: est-ce que c’est la même effet sous vaccum?
    Merci
    Philippe Leroux

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.