L’entaillage à 3 niveaux pour un rendement soutenu-l’euphorie de la preuve!

Érable & Chalumeaux vous présente une capsule de Stéphane Guay Biologiste!

Stéphane est sous le choc;  André et Simon Blais de la Sucrerie 2000 à Notre-Dame-des-Bois  ont, depuis 18 ans, entaillé leurs érables suite à un conseil qu'il leur a donné jadis.  C'est une journée mémorable pour le biologiste!

Vous pourriez aussi aimer L'érable au fil des saisons: fin de l'hiver!

Pour voir toutes nos vidéos, cliquez ici!

27 pensées sur “L’entaillage à 3 niveaux pour un rendement soutenu-l’euphorie de la preuve!

  • 4 juin 2019 à 08:18
    Permalink

    Premièrement un gros MERCI pour vos recherches.

    C’est super de voir les résultats !
    Mon père va bientôt me léguer l’érablière familiale (environ 3500 entailles)
    J’aimerai beaucoup utiliser votre méthode d’entaillage a 3 niveaux.
    SAUF que l’érablière a plusieurs années d’exploitation, elle appartenait autrefois a mon grand père qui l’a exploité a la chaudière durant 25-30ans (chalumeaux 9/16)
    Et maintenant mon père l’exploite a la tubulure (chalumeaux 5/16″) depuis environ 20 ans.
    A chaque année c’est le même problème…A quel endroit perçer??? Nous prenons parfois plus de 5 minutes par érable a chercher LE spot ou percer….
    Malgré toutes nos précautions, pour environ 1 érable sur 10 nous frappons du bois mort (copeaux de bois brun sur la mêche). Lorsque cela arrive nous reperçons ailleurs…
    Je me suis toujours demandé a quel point nous aggravions les anciennes blessures en reperçant dans le bois mort….

    Ça finit par devenir angoissant! A voir votre modelisation 3D des blessures d’entaillage je comprend maintenant pourquoi ça devient si difficile de trouver du bois vivant…
    En visionnant votre vidéo sur l’entaiilage a 3 niveau je me suis demandé si ce ne serait pas plus simple pour moi de:
    Trouver le trou d’entaillage le plus haut sur chaque érable, ensuite monter de 50cm (histoire d’être certain de passer les plus grosses blessures) pour déterminer la première rangé de trous.
    Ensuite, Je pensai prendre un gabarit de contreplaqué avec 3 trous de 2.5cm dia. distancés de 40cm dont le premier trou du bas serait a 50cm du dernier ancien trou visible.
    A l’aide de peinture je pourrai ainsi localiser la hauteur de mes 3 rangés de trous..

    A votre avis cela est-il réaliste?
    Je sais qu’il faudrait que je passe durant l’été avec une petite échelle pour localiser l’ancien trou d’entaillage le plus haut et marquer mes 3 futur rangés de trous pour chaque érable, que durant l’entaillage je devrai prévoir un petit traîneau avec une couple de marches pour arrivé a perçer a la nouvelle hauteur et que pour le désentaillage je devrai probablement le faire aussi a l’aide d’une petite échelle…

    Mais a part ces inconvénients, y a t-il un problème a entailler un plus en hauteur?
    Avez vous déjà étudier le rendement d’entaille plus haute? (nous avons actuellement un rendement d’environ 3 a 3.5 lbs par entaille)
    Selon vous, serait-il possible de le faire sans devoir rallongé les chutes? (en montant simplement les lignes de 5/16″)
    Pour éviter de faire le singe plus que nécessaire, j’ai calculé que pour un érable de plus de 40cm je pourrai ne faire que 2 rangés de trous…(en calculant la circonférence j’arrive a 25 trous distancés de 5cm par rangé)
    Donc a 1 entaille par année j’arrive a 50ans d’exploitation, le temps que la zone normal d’entaillage ne soit régénérée. Cela fait-il du sens?

    Encore FÉLICATION pour vos recherches ça nous est très utile!
    Alain Tanguay

    Répondre
    • 4 juin 2019 à 08:56
      Permalink

      Bonjour! Comme plusieurs acériculteurs, vous héritez d’une érablière qui a du vécu. Il faut donc vous ajuster, et trouver un moyen de minimiser les entailles dans la zone surexploitée, souvent une bande pas trop large vis-à-vis la poitrine d’un homme. Une année en haut, une année en bas, et la 3e année, dans la zone surexploitée, alors cette 3e année sera moins rentable, mais à un trou par an, en respectant les distances du modèle, vous allez tranquillement relâcher la pression par blessure dans vos érables. Soyez méticuleux et suivez le patron d’entaillage, et si vous en avez le courage, changez vos chalumeaux pour des 1/4. Ce sera bénéfique à long terme. Bonne chance!

      Répondre
      • 4 juin 2019 à 13:13
        Permalink

        Merci pour les conseils
        Donc si j’ai bien compris:
        Première année: 40cm au dessus du dernier trou du haut visible de la zone d’entaillage.
        Deuxième année: 40cm au dessous du dernier trou du bas visible de la zone d’entaillage.
        Troisième année: au centre de la zone d’entaillage.
        Par contre je suis a peu près certain qu’ a la troisième année je ne pourrai pas enligner les trous avec ceux des rangés du haut et celle du bas (en raison des anciennes blessures d’entaillage) par contre je pourrai mettre un spot de peinture vis a vis des trous de la rangé du centre (zone d’entaillage) pour m’assurer de respecter la distance horizontal minimum (entre 5 et 6.5cm) au fil des années
        Pour ce qui est des chalumeaux 1/4″ Malheureusement nous venons tout juste de les remplacer pour de nouveaux 5/16″. Mais assurément qu’au prochain remplacement nous prendrons des 1/4″ si ce n’est des 3/16″
        Encore MERCI
        Bonne journée

        Répondre
  • 1 avril 2019 à 00:59
    Permalink

    Bonjour Stéphane,

    J’ai une cinquantaine d’entailles sur ma propriété, j’entaille avec des vieux chalumeaux 🙁 qui causent des blessures plus importantes aux arbres bien sûr. Est-ce que ta méthode s’applique avec ces équipements? Autre question, j’ai planté des érables il y a 18 ans et ils ont un diamètre de plus ou moins 10 pouces, sont-elles assez grosses pour subir un entaillage aux chalumeaux d’aluminium?

    Merci pour tes éclairages et pour tes excellentes capsules!!!

    Gilles

    Répondre
    • 1 avril 2019 à 08:18
      Permalink

      Bonjour Gilles, ces gros chalumeaux sont dévastateurs, ma méthode s’applique pour les 1/4, 5/16 et plus petits. Tu devrais les changer!
      Tes petits érables pourront être entaillés à 20po de diamètre.
      Bons sucres!

      Répondre
  • 13 mars 2019 à 13:42
    Permalink

    Bonjour,
    Quel est la fomule parlée dans ce vidéo ?
    quel est l’orde d’entaillage ans et étage ou horizotalement . Merci !

    Répondre
      • 17 mars 2019 à 07:59
        Permalink

        Merveilieux ! Merci beaucoup. Mon père et moi allons en faire l’essai sur son érabilière de 12 ans, soit au chalumeaux 5/1 6 a la chaudières, 350 arbres qui ont une croissance lente sur un versant Nord. Depuis 2 ans, 1 arbre sur 4 ne coullait presque plus.

        Répondre
        • 18 mars 2019 à 08:40
          Permalink

          Bien content que cela vous soit utile!

          Répondre
  • 9 mars 2019 à 06:26
    Permalink

    Bonjour Stéphane
    J ‘ai une micro érablière 150 entailles ,tubulure 3/16 avec des chalumeaux 3/16 ,par graviter , (qui me donne des rendement très interessant) le patron d’entaillage reste t il le même que celui présenter pour chalumeaux plus gros ,blessure semble beaucoup moins grande. Merci

    Merci

    Répondre
    • 9 mars 2019 à 08:48
      Permalink

      Bon matin,
      Il n’y a pas d’étude complète sur la blessure avec du 3/16, mais moi aussi j’ai observé sur plusieurs entailles que la blessure était nettement plus petite.
      Je crois que vous pouvez vous permettre de rapprocher les entailles sans superposer les blessures. En l’absence de données complètes, j’éviterais de rapprocher à moins de 14 pouces. Bonne saison!

      Répondre
  • 8 mars 2019 à 07:56
    Permalink

    Bonjour je crois a ton protocole d entaillage , il semble exellent pour notre releve et je passe a celui ci des cet annee. Je suis sur la tubulure 3/16 a gravite naturel et jaimerais savoir si je peut entailler sous ma tubulure de transport. Un autre question , mon erabliere compte entre 4 et 6 ans , donc autant de trou, est-ce que je dois remplir entre ceux ci selon votre patron dentaillage ou passer dans une zone sans trou et commencer la sequence merci a toi pour tout tes bon conseils

    Répondre
    • 18 mars 2019 à 08:49
      Permalink

      Avec un bon vacuum, étant étanche, on peut entailler sous la tubulure. Moi-même je suis à la gravité naturelle au 3/16 et je le fais. Pour ton patron d’entaillage, ta chance c’est que tu dois voir tes vieux trous, donc vertical tu t’éloignes de 12 pouces trou à trou, et de 5po horizontal trou à trou. Fixe toi un repère physique, comme une punaise pour savoir ou tu es rendu d’une année à l’autre. Bonne saison!
      https://www.erable-chalumeaux.ca/norme-dentaillage-attention-stephane-vous-explique-sa-methode/

      Répondre
  • 6 mars 2019 à 00:32
    Permalink

    bravo stephane jai le meme calcul que toi pour faire de lantaillage a perpetuter jaimerais avoir une discution avec toi un jour merci pour cette belle presentation bye.

    Répondre
  • 18 octobre 2018 à 18:38
    Permalink

    Bonjour je possède un Lopin terre et j’ai commencer à installer ma Tubulure 3/16 mais les chalumeaux son sur le 5/16 SAPIN est-ce que la rentré d’eau soit possible d’être plus petite pour minimiser la blessure et si oui esce qu’il y as un distributeur pour un chalumeaux dont la rentrée est inférieur à 5/16 sur le 3/16 et pas les avoir jetable de quoi qui toff car je ne veut pas briser l’arbre cars elle non son pas si grosse et elle ne son pas inférieur a 25 de diamètre 40

    Répondre
    • 22 octobre 2018 à 08:37
      Permalink

      Salut! Plusieurs manufacturiers vendent des chalumeaux plus petits que le 5/16, dont H2O, Lapierre, DSD, LS Bilodeau et CDL entre autres. Chez DSD tu peux même avoir du 3/16. Bonne chance!

      Répondre
  • 14 septembre 2018 à 20:03
    Permalink

    Bravo , tu ne fais pas tout ça pour rien…au moins on est deux

    Répondre
    • 17 septembre 2018 à 12:25
      Permalink

      C’est super gentil de le dire, merci!

      Répondre
  • 14 septembre 2018 à 20:00
    Permalink

    Je ne veux pas faire mon crasseux de party, mais moi aussi je le fais…et depuis 2004 ou 2005, suite à une exposition de Stéphane Guay chez dominion grimm a une porte ouverte…un peu avant la sortie de ton livre……la seule différence est que moi je le fait sur 4 zone..ou rangées…avec du 15 po entre et des trous de moins de 2 po profond…je passe toujours pour un hurluberlu quand j explique au autre ce que je fais…mais oui j entaille sous le 5/16 mais à voir mes arbres je ne les changerais jamais avec ceux qui entaille n importe ou….merci Stéphane

    Répondre
  • 14 septembre 2018 à 19:56
    Permalink

    Bonjour Stéphane,
    Dans le vidéo, sur le schémas d’entaillage, quel est l’ordre d’entaillage dans le temps?
    Et comment faire pour suivre les emplacements de trou dans le temps? J’ai déjà peine à identifier les trous qui ont plus de 2 ans, car ils ne sont plus visible…

    Merci encore pour tes vidéos très instructif.

    Répondre
    • 17 septembre 2018 à 12:24
      Permalink

      Nous allons bientôt vous présenter la méthode, étape par étape, dans une prochaine capsule!

      Répondre
    • 23 septembre 2018 à 06:41
      Permalink

      Bonjour Stéph.

      Je suis à graviter 3/16 avec chalumeau 1/4. Peux-tu m’expliquer si je peux appliquer cette formule là car pour moi l’arbre est plus important que ma production! Si oui j’ai besoin d’un dessin pour comprendre car je ne travail pas bien « sans-dessein » Lol…

      Merci et continuez votre bon travail de passeur car les érablières du Qc s’améliorent…

      Rooster

      Répondre
      • 25 septembre 2018 à 10:09
        Permalink

        Super question! Nous allons effectivement mieux expliquer le protocole d’entaillage à plusieurs niveaux. Je pense qu’une capsule sera mieux qu’un dessin, alors nous ne serons pas des sans-dessin hahaha!

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.