Outil forêt et faune en ligne

Une formation gratuite en ligne pour joindre la faune et la forêt!

Érable & Chalumeaux vous invite à suivre cette formation gratuite en ligne, donnée par l’Agence de mise en valeur des forêts privées de la Chaudière.  Cette formation s’adresse aux professionnels de la forêt, et les acériculteurs en font partie!

Suivre la formation-cliquez ici

Agence de mise en valeur des forêts privées de la Chaudière -cliquez ici!

C’est ce que Érable & Chalumeaux vous propose!

Lire la suite

Mesurer le rendement des érables: attention aux résultats!

Découvrez pourquoi il est si difficile de faire des expérimentations en érablière!

Mesurer le rendement des érables de votre érablière est difficile et ardu car l’érablière comporte une multitude de variables, telles la topographie, l’exposition, la qualité des sols, le drainage, l’état de santé des érables, leur croissance, leur diamètre ect…

Bref, faire des tests en forêt demande un minimum de précautions, et Stéphane vous explique le pourquoi du comment!  

C’est ce que Érable & Chalumeaux vous propose!

Lire la suite

L’érable rouge, ce sous-estimé!

Découvrez pourquoi l’érable rouge, qu’on appelle plaine, devrait être mieux considéré, car son utilité est grande!

L’érable rouge est l’un des arbres à feuilles décidues les plus communs et les plus répandus dans l’Est de l’Amérique du Nord. On le trouve à l’état naturel au nord-ouest, à la frontière de l’Ontario et du Minnesota, jusqu’à Terre-Neuve au nord-est. On le retrouve même de la Floride jusqu’à l’est du Texas et parfois au Mexique.

L’arbre peut vivre dans des milieux naturels très différents allant des terrains marécageux jusqu’aux sols plus secs. Il tolère également une large gamme de pH et préfère les zones de basse altitude sous les 900 mètres.  Découvrez pourquoi cet arbre est sous-estimé dans nos érablières!

C’est ce que Érable & Chalumeaux vous propose!

Lire la suite

Chaleur d’automne et bourgeons: la suite!

Découvrez l’impact d’une semaine d’automne au-dessus de 10C sur les bourgeons d’érable à sucre!  Y aura-t-il un débourrement?

Après presque 10 jours de temps chaud en novembre 2020, les bourgeons auront-ils débourré?  C’est ce que Stéphane vous explique grâce à un article scientifique de 1975!

C’est ce que Érable & Chalumeaux vous propose!

Lire la suite

Temps chaud exceptionnel: les bourgeons d’érable vont-ils en souffrir?

Découvrez l’impact d’une semaine d’automne au-dessus de 10C sur les bourgeons d’érable à sucre!

Un bourgeon est un ensemble de très jeunes tissus regroupés dans un cône, chez l’érable à sucre, composé de 6 à 8 écailles brune et cireuses, imbriquées. Il apparaît en août à l’aisselle des feuilles et est complètement formé avant les grands froids d’hiver. Le bourgeon sert donc à protéger ces tissus végétaux qui donneront les feuilles et les fleurs le printemps suivant!

C’est ce que Érable & Chalumeaux vous propose!

Lire la suite

Les gaulis entaillés en 2019: les blessures!

Découvrez les blessures des gaulis entaillés en 2019!

Nous avions entaillé de jeunes gaulis sans avenir afin de tester une méthode d’entaillage sur des tiges de faible diamètre.  Nous découvrons les résultats de leurs blessures après 2 saisons de croissance.  Souvenez-vous que la méthode du Vermont implique de couper les jeunes arbres: nous voulions tester une autre méthode moins drastique.  Cela en vaut-il la peine?

C’est ce sujet que vous allez découvrir dans cette capsule Érable & Chalumeaux!

C’est ce que Érable & Chalumeaux vous propose!

Vous pourriez aussi aimer: Vidéo entaillage du Vermont!

Lire la suite

Votre érablière est de quel type écologique?

Découvrez le type écologique de votre érablière!

Le guide des types écologiques, proposé par Forêts, Faune et Parcs Québec, c’est un document qui renferme toute l’information nécessaire pour déterminer le type écologique sur le terrain, qui tient compte de ces éléments :

du milieu physique (texture et drainage du sol);
du couvert arborescent;
des groupes d’espèces indicatrices;
des végétations potentielles;
des dépôts de surface.

Cet outil est très utile aux aménagistes forestiers, sylviculteurs et gestionnaires des ressources fauniques et récréatives. L’identification du type écologique contribue à améliorer la connaissance des écosystèmes forestiers, dans votre cas, de votre érablière.

Les guides de reconnaissance des types écologiques sont disponibles au lien suivant:  Quel type écologique?

C’est ce sujet que vous allez découvrir dans cette capsule Érable & Chalumeaux!

Érable & Chalumeaux vous propose ici un outil vraiment intéressant de Forêts, Faune et Parcs Québec…

Lire la suite

Les fortes pluies d’automne à l’érablière!

Découvrez les conséquences possibles des fortes pluies de cet automne sur l’érablière!

Les fortes pluies d’automne cette années dépassent les moyennes pour le mois d’octobre, et il reste encore une grosse semaine d’ici au 31 octobre!  Est-ce néfaste pour les érables?  

C’est ce sujet que vous allez découvrir dans cette capsule Érable & Chalumeaux!

Érable & Chalumeaux vous propose ici une incursion dans l’érablière par temps de grosses pluies…

Lire la suite

Le coupe-feuille de l’érable!

La larve du coupe-feuille de l’érable fait des trous dans le feuillage à l’érablière!

Visuellement, pour reconnaître la présence de ce lépidoptère (papillons), le coupe-feuille de l’érable,  est l’observation en été de trous ovales ou circulaires de diverses dimensions et de petits anneaux de défoliation sur l’épiderme des feuilles dont le centre est resté vert et intact.  L’insecte se manifeste régulièrement et le niveau du dommage varie d’une année à l’autre, parfois même sur plusieurs années de suite.  Son hôte préféré est l’érable à sucre mais l’insecte s’attaque parfois aux aubépines, aux chênes (noir, blanc et rouge), et parfois même à l’érable rouge.  

C’est l’insecte défoliateur que vous allez découvrir dans cette capsule Érable & Chalumeaux!

Coupe-feuille de l’érable: ressources naturelles Canada!

Érable & Chalumeaux vous dit ouvrez l’oeil à l’érablière!

Lire la suite

L’écorce des érables à sucre: un indice de croissance radiale!

L’écorce des érables à sucre est maintenant devenu un outil pour évaluer leur croissance!

Une étude  a montré, en 2018 (Avis de recherche forestière no 105), que les érables à sucre (Acer saccharum) ayant une écorce lisse avaient des accroissements en diamètre beaucoup plus élevés que les arbres ayant une écorce rugueuse. Ce trait caractéristique pourrait faciliter la sélection des arbres à protéger ou à récolter lors de l’aménagement de votre érablière. C’est ce que vous allez découvrir dans cette capsule Érable & Chalumeaux!

Lire la suite

Le contrôle des hêtres: interventions du printemps!

Après l’appel à tous pour que vous nous partagiez vos trucs pour venir à bout de l’envahissement par les hêtres de nombreuses érablières au Québec, nous vous présentons les différentes méthodes employées au printemps chez l’acériculteur Stéphane Galibois de Ste-Pétronille à l’île d’Orléans.

L’envahissement des érablières par les hêtres est un réel problème au Québec, dans plusieurs régions.  Comment ceux qui ont cette problématique s’y prennent pour limiter la propagation de cet arbre qui nuit aux jeunes érables?  Le hêtre est une espèce qui réussit à s’établir même en sol acide, il grandit plus vite que l’érable et est en compétition pour la lumière et les nutriments avec nos érables.  De plus, la litière des hêtre empêche souvent les di samares d’érable de la traverser, les feuilles de hêtre se décomposant très lentement. Bref, le hêtre est nuisible à nos érables!

Érable & Chalumeaux vous présente donc vos suggestions et vos trucs afin d’aider les acériculteurs qui sont pris avec ce problème!

Lire la suite

Appel à tous: les hêtres envahissants, comment s’en défaire?

Cette capsule est un appel à tous pour que vous nous partagiez vos trucs pour venir à bout de l’envahissement par les hêtres de nombreuses érablières au Québec.

L’envahissement des érablières par les hêtres est un réel problème au Québec, dans plusieurs régions.  Comment ceux qui ont cette problématique s’y prennent pour limiter la propagation de cet arbre qui nuit aux jeunes érables?  Le hêtre est une espèce qui réussit à s’établir même en sol acide, il grandit plus vite que l’érable et est en compétition pour la lumière et les nutriments avec nos érables.  De plus, la litière des hêtre empêche souvent les di samares d’érable de la traverser, les feuilles de hêtre se décomposant très lentement. Bref, le hêtre est nuisible à nos érables!

Érable & Chalumeaux vous demande donc vos suggestions et vos trucs afin d’aider les acériculteurs qui sont pris avec ce problème!

Lire la suite

Les prédictions de Stéphane pour la saison des sucres 2020: le couvert de neige hâtif!

Stéphane vous présente un petit survol de faits scientifiques concernant les érables à sucre et qui entrent en ligne de compte pour déduire si la prochaine saison des sucres sera bonne ou mauvaise. À vos calepins, on prend des notes pour prédire si 2020 sera une bonne ou une mauvaise année sucrée!!!  Cette fois-ci, Stéphane vous parle du couvert de neige hâtif; quelles en sont les conséquences sur nos érables à sucre?

Lire la suite

Pas assez de chicots dans votre érablière? Apprenez à en faire!

Stéphane vous explique comment vous « fabriquer » vos chicots si vous n’en avez pas assez dans votre érablière.  Afin de favoriser les oiseaux insectivores, il est recommandé d’avoir entre 10 et 12 chicots de plus de 10cm de diamètre par hectare.  Votre érablière en bénéficiera, devenant plus résiliente en cas d’épidémie par les insectes!

Lire la suite

Plantation d’érables à sucre: la multiplication végétative et la sélection de vos champions!

L’ACERQ a invité Émile Jacqmin (retraité, opérations horticoles Jardin Botanique) et David Lapointe (ing. forest. MAPAQ) afin de présenter et discuter de la multiplication végétative des érables à sucre.  Stéphane Guay a quant à lui présenté les caractéristiques des érables à sucre « champions » en terme de production de sirop à l’hectare.

Lire la suite

Le nerprun, un arbuste envahissant qui perturbe la relève de jeunes érables à sucre!

Stéphane se sent très concerné  par le nerprun, ce buisson qui envahit de nombreuses érablières au Québec.  Cette plante a une croissance très rapide et produit de nombreux fruits et empêche les jeunes érable à sucre de s’épanouir en hauteur.  Notre invité, André Turcotte des Boisés de Verchère le combat sans relâche depuis 10 ans.  Venez le rencontrer!

Lire la suite

Fertilisation des érablières: ça commence par une analyse de sol!

Stéphane rencontre les gens du Club d’encadrement technique acéricole de Portneuf afin de comprendre comment on doit procéder pour faire une analyse de sol d’une érablière pour ultimement décider de ses besoins en fertilisation. Merci à Patrice Bertrand (conseiller acéricole et Ing. forestier), Carole Naud (secrétaire du Club), Michel Grenon (président du Club) et Eric Gingras propriétaire de l’érablière O Crystal!

Lire la suite

Livrée des forêts: mortalité d’érables à sucre à Mirabel!

Stéphane se rend à Mirabel pour constater les dégâts causés par plusieurs années de défoliation des érable à sucre par la livrée des forêts.  À sa grande surprise, de la mortalité a été constatée et certains producteurs inquiets ont fait traiter au BT (bacilius thuringiensis).  Face aux pertes de production, ce contrôle du ravageur pourrait être l’unique voie actuelle pour maintenir une vigueur des érables à sucre et le potentiel acéricole dans les parcelles touchées.

Lire la suite

Ces horribles chancres qui défigurent nos érables!

Le chancre est une immense cicatrice sur le tronc des érables causée par un champignon. Découvrons les deux principaux chancres de nos érablières! Pour en savoir d’avantage, vous pouvez consulter le site ; Maladies des arbres du Québec  Cliquez ici!

Vous êtes aussi intéressé à comprendre comment les ingénieurs forestiers priorisent les arbres à couper? Vous pouvez aussi vous procurer un ouvrage produit par le Centre Acer, le Guide – État de santé des érablières-Démarche diagnostique Cliquez ici!

Lire la suite